lundi 14 septembre 2015

Le Joyau, tome 1 - Amy Ewing

Titre : Le Joyau, tome 1

Auteur : Amy Ewing

Genre : Jeunesse/ Dystopie/ Fantastique

Editions : Robert Laffont (Collection R)

Date de sortie : 18/09/2014

Nombre de pages : 452

Prix : 17,90 €
 
 
 
 
 
 
 
Synopsis :
 
Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au cœur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...
 
Mon avis :
 
Ca faisait un petit moment que je voulais lire ce livre et c’est maintenant chose faite !
 
Quand j’ai démarré ce livre, j’ai tout de suite été transporté dans l’univers de Violet, notre narratrice.
 
Cette jeune fille de 16 ans est entrée dans un institut de formation des mères porteuses à l’âge de 12 ans et n’en est pas sorti depuis.
A la puberté, chaque jeune fille doit passer un examen médical afin de savoir si elle est « normale » ou si elle deviendra mère porteuse. Si elle est diagnostiquée comme mère porteuse, elle est directement envoyée dans un institut de formation sans même revoir sa famille. A l’âge de 16 ans, elle est vendue lors d’une Vente aux Enchères dans le quartier le plus riche : Le Joyau. Elle devient alors un numéro, elle n’a pas le droit de parler de sa vie antérieure, de donner son nom, elle devient un objet au service de la famille qui l’a acheté.
 
Violet débarque dans ce monde où elle se sent très mal car plus personne ne la regarde en tant que personne physique.
Jusqu’au jour où elle rencontre Ash, par accident. Mais leur amour est interdit car ils sont des employés de la Duchesse. Ash a également été acheté, mais son rôle à lui est de servir de compagnon à la nièce de la Duchesse.
De ce fait, on est stressé à leur place lorsqu’ils se voient, de peur qu’ils se fassent surprendre ensemble.
 
Nous n’avons pas beaucoup de renseignements sur l’examen médical du départ. Je pense qu’un flash-back sur cette période aurait été intéressant. Afin de voir ce qui s’y passe. Violet aurait pu le raconter comme un souvenir.
 
J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de Violet mais j’ai éprouvé beaucoup de colère, de rage, tout au long du livre, envers la Duchesse et ce monde dans lequel Violet est arrivée.
 
On a de la compassion envers Violet car on ne voudrait pas être à sa place et subir de qu’elle subit, mais lors de ses différentes sorties avec la Duchesse, on se rend compte que malgré tout, dans son malheur, Violet n’est pas tombé si mal que ça…Car certaines mères porteuses sont assassinées, d’autres torturées, malmenées…
 
J’ai eu un peu de mal avec les différentes familles du Joyau. J’avais du mal à les retenir et à mémoriser quelle mère porteuse allait avec quelle famille.
Je pense que c’est un peu fait exprès du fait que Violet, elle-même n’arrive pas à les retenir. Mais je pense qu’un peu moins de familles aurait été bien.
 
Je vais maintenant lire le Hors-Série concernant Raven la meilleure amie de Violet, en attendant patiemment la suite, car la fin est surprenante et je n’ai qu’une hâte : lire la suite !! (SORTIE PREVUE LE 15/10/2015 chez Robert Laffont Collection R)
 
BREF, un roman un peu complexe à cause de la quantité importante de personnages secondaires mais on oublie vite ce détail car on est embarqué dans les désastreuses aventures de Violet. Les pages s’enchainent et se tournent très vite, car on est pressé de savoir ce qui va lui arriver.
 
 
NOTE : 18/20
 

 

mardi 8 septembre 2015

Présentation des auteurs [9] - CARINA ROZENFELD


CARINA ROZENFELD

 

 

 

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Carina Rozenfeld, auteur de romans fantastiques et SF pour la jeunesse et le YA.

 
Avez-vous toujours su que vous seriez (ou voulu être) écrivain ? Quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à écrire ? Depuis combien de temps écrivez-vous ?

J’ai commencé à écrire quand j’avais 9 ans, parce que j’avais déjà des histoires dans la tête, et c’était une façon de s’échapper qui me plaisait.

Je ne sais pas si j’ai toujours su que je voulais être écrivain, mais il m’est vite apparu que je pouvais tenter ma chance !

 
Qu’est-ce qui vous a poussé à sauter le pas, à envoyer votre premier manuscrit à une maison d’édition ?

J’avais écrit une histoire complète, et mes amis et ma famille m’ont encouragé à l’envoyer à un éditeur. Alors j’ai suivi leur conseil !

 
Vivez-vous de votre passion pour l’écriture ou avez-vous un autre métier?

Dans le cas d’un autre métier, comment arrivez-vous à concilier les deux ? (au niveau temps)

Non, c’est mon seul métier.


Où puisez-vous vos idées ?

Dans la vie en général !


Comment construisez-vous vos personnages ? Est-ce que vous vous inspirez de vos proches, de votre histoire personnelle ?

Je ne m’inspire jamais de mes proches. L’intérêt d’écrire, c’est d’imaginer, d’aller à la rencontre de nouveaux mondes et de nouveaux personnages.


Lorsque vous commencez l’écriture d’un roman, suivez-vous un processus particulier ?

Non, je m’assois devant mon écran et j’écris.


Est-ce que vous écrivez tous les jours ?

Dans la mesure du possible, j’essaie. C’est le seul moyen d’arriver au bout d’un travail aussi long.

 
Quels sont vos livres préférés ? Votre style préféré ?

J’ai les littératures de l’imaginaire, ça c’est sûr, mais j’essaie de lire de tout. Je n’ai pas de liste de romans préférés. J’en aime trop et j’espère continuer à en aimer de nouveaux.

 
Pouvez-vous nous parler de votre nouveau roman Le Feu Secret écrit avec CJ Daugherty ? Comment ce projet s’est-il réalisé ?

CJ et moi avons sympathisé sur les salons du livres où nous dédicacions à côté et en mars 2013 au salon du livre de Paris, nous avons évoqué la possibilité d’écrire un roman ensemble. Après ça, on s’est échangé quelques emails, des idées, et sans même que ce soit tellement programmé, on s’est lancé dans l’aventure ! Le premier tome sort le 10 septembre au Royaume-Uni et le 12 novembre en France. C’est un roman fantastique contemporain. J’ai imaginé le personnage de Sacha, un ado français et CJ a imaginé celui de Taylor, une ado anglaise. Les deux doivent se retrouver pour empêcher une catastrophe de se produire, mais ils vivent dans deux pays différents et ne se connaissent pas !


Vous avez quelques livres derrière vous, si vous deviez donner un conseil à de jeunes auteurs, quel serait-il ?

Ecrire, bien entendu. C’estle seul moyen de se perfectionner, de trouver sa voix, son style, son univers. Mais écrire avec plaisir, pas en s’angoissant pour ce qui arrivera ensuite. Et puis lire, bien sûr, pour savoir comment un livre s’écrit, en regardant ceux des autres. Et toujours, à mes yeux, cette notion de plaisir, qui doit se transmettre au lecteur par la suite. 

 
Qu’est-ce que vous ressentez lorsque vous rencontrez vos lecteurs lors des différents Salons ?

J’adore ça. J’ai de supers lecteurs, gentils, passionnés, généreux et de les rencontrer me permet de savoir qui lit mes livres, de découvrir des personnalités.


Un dernier mot pour vos lecteurs ou futurs lecteurs ?

J’espère que j’arrive à vous faire rêver, voyager, vibrer à travers mes histoires… Et j’espère aussi continuer à le faire encore longtemps. Beaux voyages et belles lectures.

 

 

Bibliographie de CARINA ROZENFELD:

 

-         Le Feu Secret avec CJ Daugherty (Collection R) SORTIE PREVUE EN NOVEMBRE 2015
*Il s'agit de la couverture VO

Taylor Montclair est une fille normale habitant Woodbury, petite bourgade. Sacha Winters vit à Paris. Il ne s'intéresse pas aux études, il sait qu'il va mourir le jour de ses 18 ans, dans huit semaines .La mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l'humanité. Taylor est la seule personne qui puisse le sauver.


-         La Symphonie des Abysses, tome 1 (Collection R)
 
Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu'au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C'est pour cette raison qu'elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence... Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s'aiment dans une ville ou les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu'ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l'Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses...
 

-         La Symphonie des Abysses, tome 2 (Collection R)
 
Divisé en deux parties, ce second volet raconte tout d'abord l'histoire d'Eyal, le personnage entrevu dans la ville de Portes à la fin du premier tome. On le suivra dans sa recherche de vérité, jusqu'à ce qu'il rencontre Abrielle, Sand et Cahill. Tous les quatre parviendront à dénicher des informations sur l'Anneau et comprendront enfin pourquoi il a été conçu. Malgré une réalité difficile à accepter, leur quête de liberté ne s'arrête pas à cette étape. En effet, un passage existe bel et bien dans le Mur et nos amis savent désormais où il se trouve... Mais un peuple de gardiens veille jalousement sur cette entrée. Il leur faudra trouver un moyen de déjouer leur attention afin de parvenir de l'autre côté. La vérité sur la symphonie des abysses et l'identité de celui qui la chante pour eux est à ce prix...
 

-         Les Sentinelles du futur (Editions Syros)
 
2359. La Terre est à l'agonie. Les erreurs passées de l'humanité l'ont menée au seuil de sa propre disparition. Pourtant, à New York, les Sentinelles du Futur, une poignée de femmes et d'hommes habilités aux voyages temporels, l'ont promis : l'avenir est radieux, il faut y croire, ils l'ont vu de leurs propres yeux. Mais cet Espoir auquel s'accroche l'humanité est brutalement anéanti quand les Sentinelles du Futur reviennent d'une de leurs missions avec ce terrible message : dans trois cents ans, des extraterrestres attaquent la Terre, une Terre sans défense car pacifiée.
Le Passé pourra-t-il alors sauver le Futur ?

 
-         Phaenix, tome 0 : âmes sœurs (Collection R)
 
Une nouvelle inédite sur le mythe de Psyché et d'Eros

Psyché et Éros, Anaïa et l'homme de sa vie. Deux couples : l'un est déjà mythique, l'autre doit encore écrire sa légende.
Une nouvelle exclusive pour découvrir l'univers de la série Phænix de Carina Rozenfeld et le mythe de Psyché et Éros qui a inspiré l'auteur.
Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis...


-         Phaenix, tome 1 : Les Cendres de l’Oubli (Collection R)
 
Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.


-         Phaenix, tome 2 : Le Brasier des Souvenirs (Collection R)
 
Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.
Depuis l’origine des temps, ils se retrouvent pour former le Phænix et faire perdurer la légende.
Mais pour que l’oiseau mythique renaisse de ses cendres, pour qu’ils puissent se rejoindre, elle doit regagner la mémoire, et le chemin qui la mènera à sa moitié.
Anaïa a découvert qu’elle était détentrice d’un secret oublié depuis longtemps. Deux garçons qu’elle a rencontrés à la fac, Eidan et Enry, attendent d’elle qu’elle se souvienne, qu’elle recouvre sa véritable identité.
Pour y parvenir, Anaïa doit explorer les recoins les plus sombres de son inconscient et emprunter un chemin où musique et sentiments se mêlent étroitement.
Prise dans le brasier des souvenirs, il lui faudra affronter bien plus que sa mémoire oubliée, et faire face aux démons de son passé.
Mais l’amour pourra-t-il suffire à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui la guette ?

Taylor Montclair est une fille normale habitant Woodbury, petite bourgade. Sacha Winters vit à Paris. Il ne s'intéresse pas aux études, il sait qu'il va mourir le jour de ses 18 ans, dans huit semaines .La mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l'humanité. Taylor est la seule personne qui puisse le sauver. Taylor Montclair est une fille normale habitant Woodbury, petite bourgade. Sacha Winters vit à Paris. Il ne s'intéresse pas aux études, il sait qu'il va mourir le jour de ses 18 ans, dans huit semaines .La mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l'humanité. Taylor est la seule personne qui puisse le sauver. Taylor Montclair est une fille normale habitant Woodbury, petite bourgade. Sacha Winters vit à Paris. Il ne s'intéresse pas aux études, il sait qu'il va mourir le jour de ses 18 ans, dans huit semaines .La mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l'humanité. Taylor est la seule personne qui puisse
-         Moi, je la trouve belle (Editions Syros)

Les Terriens sont amis avec les Slibuths depuis des années, mais font sans cesse des blagues à leur sujet, s'amusant de leurs yeux immenses, de leur fin pelage vert, de leur longue queue qui fouette l'air... Comment Alex peut-il alors avouer aux autres qu'il est amoureux de Myrlwen, sa correspondante de la planète Slibuthia ?


-         Doregon, tome 1 : Les Portes de Doregon (Editions L’Atalante)
 
Résumé :

« La solution s’imposa à moi comme un coup de poing au plexus solaire. Ma respiration s’interrompit avant de reprendre, haletante. Non… je ne pouvais pas ! Je n’avais pas le droit. Jouer avec le temps était interdit, punissable ! Mais, si je laissais mon ennemi s’emparer du Secret, cet interdit n’aurait plus lieu d’être, comme tout le reste… Et c’était le seul moyen de sauver le Secret, de sauver Doregon et de sauver Josh en même temps, alors, il n’y avait pas à hésiter.

 Je l’entendis hurler mon nom, sa rage se répercutant jusqu’à moi…

 — MIA ! »

 

Jeune étudiante aux Beaux-Arts particulièrement douée, Mia peint depuis des années un monde qu’elle a baptisé Doregon. Mia aime Josh, libraire ingénu et passionné. Mia aime son frère, photographe brillant mais tourmenté, pour lequel elle rêve d’une existence apaisée.

 Alors, quand elle reçoit le Secret, ce pouvoir singulier qui lui permet de pénétrer dans ses peintures, d’entrer physiquement en Doregon, elle ne peut résister au bonheur de partager avec chacun d’eux la vie dans cet univers fascinant, sans se douter qu’elle va le mettre en danger.

 
-         Doregon, tome 2 : La Guerre de l’Ombre (éditions L’Atalante)
 
Dans Les Portes de Doregon, Mia, jeune étudiante aux Beaux-Arts, a vu sa vie basculer en héritant du Secret, le pouvoir de pénétrer en Doregon à travers ses peintures.
Effondrée par la mort de Josh et la disparition de Garmon, elle décide de retourner dans le passé… et tout se réécrit autrement.
Mais son frère Moone, prêt à tout pour s’accaparer le pouvoir des mondes liés à Doregon, réussit à voler le Secret et à créer son propre royaume, peuplé d’ombres dangereuses qui lui obéissent. Mia n’a d’autre choix que d’y entrer elle-même et de risquer sa vie…
Trouvera-t-elle auprès des lymbiotes l’aide qu’elle espère pour faire triompher la lumière?

 
-         Doregon, tome 3 : Les Cracheurs de Lumière (Editions L’Atalante)
 
Mia, Josh et Garmon se retrouvent enfin dans la même ligne temporelle. Leur mission : faire disparaître l’ombre qui absorbe toute lumière et toute chaleur en Doregon, sans quoi les mondes qui s’ouvrent dans le couloir aux tableaux seront voués à la mort. Les humains et leurs alliés télépathes se rassemblent pour l’ultime bataille face à un Moone écrasant de supériorité et de noirceur..
 

-         A la poursuite des Humutes (Editions Syros)
 
Résumé :

Depuis des années, les médias diffusent les images d'une guerre sans merci entre les humains et les Humutes, ces mutants qui, vers l'âge de dix ans, développent des superpouvoirs, et que l'on reconnaît à la bosse qui orne leur nuque. Ce soir-là, à table, Tommy a du mal à regarder ses parents en face... car il sent depuis quelque temps une légère excroissance à l'arrière de son cou...

 
-         Les clefs de Babel (Editions Syros)
 
Liram vit chez les Aériens, dans les plus hauts étages de la tour de Babel où se sont réfugiés les hommes depuis que le Grand Nuage a empoisonné la Terre, il y a mille ans.
Suite à un drame - ses parents sont assassinés -, Liram doit abandonner son univers douillet pour fuir dans les étages inférieurs, peuplés par ceux que les Aériens ont repoussés vers le bas dix siècles plus tôt, avant de condamner toutes les issues... Lors de sa descente dans ce monde sordide, hanté par des mutants et ravagé par la misère, il rencontrera quatre adolescents marqués d'un mystérieux tatouage et dotés de pouvoirs étranges.
Liram comprendra alors qu'il est lui-même porteur d'un destin exceptionnel, très lourd pour ses jeunes épaules. Heureusement, il n'est pas seul... Une quête haletante à l'écriture rythmée et aux multiples rebondissements, dans un angoissant univers post-apocalyptique. Mais aussi un précieux message d'espoir et de tolérance.

 
-         La Quête des Livres-Monde, tome 1 : Le Livre des âmes (Editions L’Atalante)
 
Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale...jusqu'au moment où, après une nuit très agitée, des ailes lui poussent dans le dos. Zec apprend bientôt qu'il est originaire d'un univers parallèle disparu dans le néant à cause de l'Avaleur de Mondes, et qu'il a pour mission de le ressusciter. Aidé d'Eden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la terre, dans lesquels sont enregistrés les âmes, les lieux et l'histoire de ce monde perdu. Mais cette Quête s'annonce hautement dangereuse car l'Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu'il a commencé...

 
-         La Quête des Livres-Monde, tome 2 : Le Livre des lieux (Editions L’Atalante)
 
Zec et Eden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis détruite par l'Avaleur de Mondes. Au cours d'une première aventure, ils ont déjà récupéré le premier Livre-Monde, dans lequel est enregistré une partie de la mémoire de cette planète afin de la recréer un jour. A présent, ils doivent retrouver le second Livre-Monde. Mais un événement inattendu se met en travers de leur chemin. Leur quête s'annonce d'autant plus dangereuse que l'Avaleur de Monde rôde, plus que jamais décidé à achever ce qu'il a commencé : détruire Chébérith et tous ses habitants...

 
-         La quête des Livres-Monde, tome 3 : Le Livre du temps (Editions L’Atalante)
 
« Sans hésiter, il lui tendit la main. En trois pas elle fut devant lui, entrelaça ses doigts dans les siens. Ils n’eurent pas besoin d’échanger un mot. D’un mouvement commun, ils s’envolèrent vers la Lune. Jamais Zec n’aurait cru pouvoir voler dans cette liberté totale, sans peur qu’on le voie. Il en rêvait depuis si longtemps. » Zec et Éden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis effacée par l’Avaleur de Mondes. Ils ne pourront la ressusciter que s’ils retrouvent les trois Livres-Monde. Les deux premiers livres ont été réunis, mais leur ouverture a provoqué des distorsions qui ont mis à mal la santé d’Eyver au point de le plonger dans le coma. Sans lui, la quête des Livres-Monde s’arrête net, car il est le seul à pouvoir lire les indices laissés en chébérien dans le carnet de Mélior. Et la rentrée approche pour les quatre amis. Seul motif de satisfaction, l’Avaleur de Mondes n’est pas revenu depuis quelques jours. Mais tout bascule quand un message laissé sur le répondeur de Léa leur apprend qu’il existe d’autres Chébériens quelque part sur Terre… Le Livre du Temps clôt cette trilogie fantastique, variation étourdissante sur le thème du superhéros.

 
-         La quête des Pierres de Luet, tome 1 : La Pierre d’Etal (Editions L’Atalante)
 
Zec, Éden et Louis en ont fini avec le lycée ; après avoir eu leur bac, ils se font une fête de passer leurs vacances d’été sur Chébérith, la planète qu’ils ont permis de recréer en retrouvant les trois Livres-monde. À leur arrivée, ils apprennent que Lodan leur demande de les rejoindre, lui et son équipe, sur un site de fouilles archéologiques dans le désert de l’Etlal.
Il y a découvert une pierre en forme de goutte d’eau, enterrée depuis des siècles dans le sable. Elle viendrait de Luet, la lune rose de Chébérith. Une fois déterrée et redressée, la pierre se met à vibrer et à léviter à quelques mètres du sol…
Après « La quête des Livres-monde », partez à la découverte d’une autre planète et de nouvelles
aventures de Zec, Éden et Louis !


-         La quête des Pierres de Luet, tome 2 : La Pierre de Majilpuûr (Editions L’Atalante)
 
Zec, Eden et Louis embarquent pour l'île de Majilpuûr, une île presque sauvage, à la fois belle et terrible, où est certainement cachée la deuxième pierre de Luet. Leur mission : arriver là-bas avant Roparzh et Abdon, qui veulent utiliser ces roches si particulières pour remonter dans le temps, à une époque ou l'Avaleur de Mondes n'a pas encore été éliminé. S'ils atteignaient leur but, un danger immense planerait à nouveau sur Chébérith et ses habitants...

 
-         Le Mystère Olphite (Editions L’Atalante)

Maor est un jeune Olphite promis à un bel avenir dans sa caste : il a le don de Vision.

Mais un jour il fait une découverte macabre qui le pousse à s'enfuir de l'école où il vit depuis dix ans. Propulsé dans le monde « réel » et métamorphosé par sa rencontre avec Sirius et le professeur Hermann, il doit se rendre à l'évidence : les Olphites cachent quelque chose à l'humanité…

Poursuivis à travers la planète par les « pisteurs » d'Ikar, le guide des Olphites, Maor et ses amis vont vivre une aventure hors du commun avec un espoir fou : sauver la Terre.

 


 

Liens Utiles :

 

Vous pouvez la retrouver :

- Sur Facebook : ici

- Sur Twitter : ici

- Sur son blog : ici

 

Vous pouvez retrouver ses livres : ici

 

Le site Syros : ici

Le site L’Atalante : ici

Le site Collection R : ici

lundi 7 septembre 2015

The book of Ivy, tome 1 - Amy Engel

Titre : The Book of Ivy, tome 1

Auteur : Amy Engel

Genre : Jeunesse/Science-Fiction

Editions : Lumen

Date de sortie : 05/03/2015

Nombre de pages : 342

Prix : 15,00 €







Synopsis :

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

 
Mon avis :

Dans ce livre, on suit les aventures d’Ivy, jeune fille de 16 ans, qui est sur le point de se marier.
Dans le monde dans lequel elle vit, c’est à cet âge qu’on se marie. Le gouvernement, après quelques statistiques, désigne qui doit se marier avec qui.
Ivy fait partie de la famille fondatrice. Elle a été attribué à Bishop, le fils du Président…
Pour protester, la famille d’Ivy lui donne pour mission de tuer Bishop.

Tout le monde m’avait dit que c’était un livre génial mais j’étais un peu dubitative, car le résumé avait l’air sympa mais rien d’exceptionnel. Mais dès les premières pages, j’ai compris…l’écriture est tellement fluide et l’histoire tellement prenante, ce livre est très, très addictif !

Dès le début, le personnage de Bishop devient mon personnage préféré, contre toute attente (car dans le résumé il est présenté comme un ennemi), on découvre quelqu’un de sensible, doux, attentionné, gentil et fort.

Dès leurs premiers instants ensemble, Ivy est un peu perdue, car elle se rend compte que Bishop ne ressemble pas au personnage qu’on lui a décrit.

Petit à petit, elle découvre même, qu’il a les mêmes idées qu’elle sur leur vie, la société dans laquelle ils vivent. Au début, les idées d’Ivy sont plus extrêmes, car elle pense comme on le lui a appris, mais au fur et à mesure, elle apprend à faire la part des choses, à penser par elle-même, à démêler le vrai du faux…

Ivy a du mal à choisir entre sa famille qui la pousse à son but : tuer le fils du Président, son mari, qui est devenu quelqu’un d’important dans sa vie ou décevoir sa famille, ne pas déclencher une guerre et vivre heureuse avec Bishop.

J’ai vraiment accroché à ces personnages qui apprennent à se découvrir, à s’apprécier…Le fait de rentrer dans une relation qui à la base est vouée à l’échec et qui finalement se développe petit à petit est intéressant. J’ai adoré suivre pas à pas, comment ils s’apprivoisent l’un et l’autre.

On a envie de les voir s’aimer tout simplement donc on tourne les pages rapidement pour voir si ça va arriver ou si Ivy va mener sa mission jusqu’au bout !

Mais est-ce si simple ? L’amour ou la mort ?

Bref, gros coup de cœur pour ce Roméo et Juliette des temps modernes !
Ça va être très long d’attendre la suite… (mars 2016)
 

samedi 5 septembre 2015

Présentation des auteurs [8] - CLEMENTINE BEAUVAIS



CLEMENTINE BEAUVAIS

 

 

 

 
1.     Pouvez-vous vous présenter ?

 

Je suis auteure jeunesse en français et en anglais, et enseignant-chercheur à l’université en Angleterre.

 

 

2.   Avez-vous toujours su que vous seriez (ou voulu être) écrivain ? Quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à écrire ? Depuis combien de temps écrivez-vous ?

 

J’écris depuis que je suis toute petite, sans doute poussée par le fait que mes parents avaient l’air fascinés par les livres et que c’était donc un moyen sûr d’attirer leur attention.

 

 

3.   Qu’est-ce qui vous a poussé à sauter le pas, à envoyer votre premier manuscrit à une maison d’édition ?

 

J’avais fini mon tout premier roman, à l’âge de neuf ans et demi, dix ans, et j’étais sûre qu’il allait être publié. Heureusement peut-être, ça n’a pas été le cas. J’ai appris très jeune à recevoir des lettres de refus…

 

 

4.   Vivez-vous de votre passion pour l’écriture ou avez-vous un autre métier?

Dans le cas d’un autre métier, comment arrivez-vous à concilier les deux ? (au niveau temps)

 

Je ne souhaite pas être auteure à plein temps, parce que j’adore mon « autre » métier – je suis enseignant chercheur à l’université en Angleterre, dans le domaine de l’éducation et des études culturelles de l’enfance. Je concilie de plus en plus difficilement les deux… ce n’est pas l’écriture qui est un problème, c’est plutôt les rencontres scolaires, que j’adore faire mais qui sont souvent incompatibles avec mon métier principal.

 

 

5.    Est-ce que vous écrivez tous les jours ?

 

Non, très loin de là. Les journées où j’écris sont très rares, et je concentre généralement mon écriture sur quelques jours ou quelques semaines à la fois.

 

 

6.   Où puisez-vous vos idées ?

 

Dans l’actualité, dans les histoires que me racontent mes amis, dans les livres que je lis et dans les films que je vois. J’aime faire des clins d’œil à mes livres préférés.

 

 

7.    Comment construisez-vous vos personnages ? Est-ce que vous vous inspirez de vos proches, de votre histoire personnelle ? (Comme pour Mireille dans Les Petites Reines, par exemple)

 

Oui, souvent je m’en inspire, mais ce n’est pas toujours de manière délibérée. Dans Les petites reines, il y a beaucoup de personnages qui sont des transpositions directes de personnes de ma famille, mais ce sont des personnages secondaires. Les personnages principaux, en général, sont entièrement « inventés ». Cependant l’invention est toujours liée au réel d’une manière ou d’une autre…

 

 

8.   Lorsque vous commencez l’écriture d’un roman, suivez-vous un processus particulier ?

 

J’essaie, mais j’y arrive rarement. En général, je connais la structure du roman, je sais où je vais, mais pas toujours exactement par quels chemins. J’écris généralement le début très vite, et puis il se passe parfois des mois avant que je reprenne l’histoire. Une grande proportion de mes romans ne sont jamais finis, et dorment dans mon ordinateur.

 

 

9.   Quels sont vos livres préférés ? Votre style préféré ?

 

Très difficile à dire, il y en a tellement ! J’ai tendance à préférer les histoires soit réalistes, soit qui font appel au réalisme magique ou au surréalisme. J’aime les styles très imagés, très évocateurs, un brin hyperboliques, avec beaucoup de couleur et de texture.

 

 

10.                     Petit scoop, avez-vous un nouveau projet en route ?

 

… non, désolée ! Pour l’instant il n’y a pas grand-chose de prévu. Je sèche !

 

 

11.Vous avez reçu, pour votre livre La Louve, le Prix des P’tits Loups 2015, le Prix Chapitre Nature 2015 et vous avez été nominé pour le Prix des Incorruptibles 2015-2016. Qu’avez-vous ressenti ?

 

Je suis vraiment ravie du succès de La louve. C’est un livre que j’aime énormément, que j’adore lire en classe, et que j’ai eu beaucoup de mal à placer. Je suis très heureuse de voir qu’il prend sa revanche. C’est beaucoup dû aux illustrations splendides d’Antoine Déprez.

 

 

12.                      Vous avez l’air très concerné par la violence à l’école, pourquoi ?

 

L’école, surtout en France, est un environnement psychologiquement et physiquement violent. La violence vient des autres mais aussi des professeurs – elle est souvent institutionnalisée. C’était mon expérience de l’école, donc ce n’est pas surprenant qu’elle ressorte dans mes livres.

 

 

13.                      Vous vivez en Angleterre, est-ce que les petit(e)s anglais(es) lisent vos livres ?

 

Oui, mais seulement mes livres anglais ! Aucun de mes livres français n’est traduit en anglais, hélas…

 

 

14.                      Un dernier mot pour vos lecteurs ou futurs lecteurs ?

 

Enjoy !

 

 

 

 

Bibliographie sélective de CLEMENTINE BEAUVAIS:

 

-         Les Petites Reines (Editions Sarbacane)


 
 
 
Résumé :

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

 

 

-         Carambol’Ange : L’Affaire Mamie Paulette (Editions Sarbacane)






Résumé :

Pour Nel, ange de rang 47, c’est une mission comme les autres : aller chercher une âme sur Terre et la conduire au Ciel, dans sa voiture volante. Mais l’âme en question, c’est Mamie Paulette. Elle a 93 ans et 3 jours, Mamie Paulette, et un caractère trempé ; et elle a l’intention de comprendre pourquoi on a voulu se débarrasser d’elle – car elle en est sûre : elle a été assassinée !... Nel et Mamie Paulette mènent l’enquête, jusqu’en Enfer s’il le faut !

 

 

-         La louve (Editions Alice Jeunesse)

 

 



Résumé :

Ce matin enneigé, Lucie est malade quand Romane, sa meilleure amie, passe la chercher pour aller à l’école. Rien d’anormal jusqu’ici – il fait très froid, en ce moment. Mais sur la place du village elle apprend la vérité: la maladie de Lucie est le sortilège d’une louve. Car le père de Lucie a volé à la louve son louveteau, sa fille unique…

Qui rendra à la louve son louveteau pour sauver Lucie?

Et comment rendre un louveteau qui n’est déjà plus qu’une peau de loup pendue au mur?

Une histoire de glace, de neige et de fourrure pour faire frissonner les lecteurs…

 

 

-         Comme des images (Editions Sarbacane)






Résumé :

« Il était une fois… des ados sages comme des images, dans un très prestigieux lycée. L’histoire commence le jour où Léopoldine a cassé avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Tim a envoyé un mail avec des images de Léo à tout le monde.

C’est ici, dans ce très prestigieux lycée, que tout va se jouer. Léo a une journée pour assumer ces images. Mais il faut vite régler cette histoire pour pouvoir penser à autre chose, aux maths et à la physique, à la première S. Parce qu’on ne plaisante pas avec ces choses-là, par ici. On savait que ça ne serait pas une partie de plaisir. Mais on ne pensait pas que cette journée allait se terminer comme ça, à regarder, en plein milieu de la cour, un corps ensanglanté – tout cassé. »

 

 

-         La Pouilleuse (Editions Sarbacane)



 
 
 
Résumé :

Elèves de seconde dans le 7e arrondissement de Paris, David, Elise, Anne-Laure, Florian et Gonzague décident, comme souvent, de sécher les cours. Mais cette fois, ils kidnappent une fillette, sur un coup de tête, à l'entrée de la piscine municipale. Dans le huis clos du studio chic de Gonzague, ils commencent à la malmener, d'abord verbalement, puis physiquement, franchissant une à une les limites.

Toutes ?

 

 

-         La plume de Marie (Editions Talents Hauts)

 

 
 

Résumé :

En 1650, Marie, orpheline, est recueillie par le baron et la baronne de Rochecourt et est éduquée avec leurs trois enfants. Amoureuse de la littérature, elle écrit une pièce de théâtre comique et rêve de vivre de sa plume. Un jour, le baron annonce à sa famille que Pierre Corneille va séjourner au château.

 

 

-         Les Petites Filles Top-Modèles (Editions Talents Hauts)
 



Résumé :

A onze ans, Diane Châtelain est l’égérie d’une luxueuse marque de vêtements pour enfants. Mais quand un bouton absolument phénoménal apparaît sur son nez, tout est remis en question. Car même si Photoshop et trois couches de maquillage peuvent le cacher, il y a d’autres choses qui ne restent pas longtemps secrètes – comme une nouvelle recrue dans le monde du mannequinat, et un contrat juteux avec le grand couturier italien Luca Volpone…

C’est le moment pour Diane de prendre une grande décision.

 

 

 

 

 

 

 

Liens Utiles :

 

Vous pouvez la retrouver :

- Sur Facebook : ici

- Sur son site : ici

 

Vous pouvez retrouver ses livres : ici

 

Le site Sarbacane : ici

Le site Talents Hauts : ici

Le site Hachette : ici

Le site Alice Jeunesse : ici