mercredi 26 avril 2017

Opération Pantalon - Cat Clarke

Titre : Opération Pantalon

Auteur : Cat Clarke
 
Genre : Jeunesse
 
Editions : Collection R Jeunesse
 
Date de sortie : 23/03/2017
 
Nombre de pages : 220
 
Prix : 14,90 € (papier) ou 9,99 € (numérique)






Synopsis :

Liv Spark, 11 ans, est un garçon transgenre élevé au sein d’une famille ouverte d’esprit. Avoir deux mamans, c’est vraiment le pied, et Liv est impatient de commencer le collège et de s’y faire de nouveaux amis. Garçon ou fille, la question ne s’est jamais posée pour le moment, ses parents le laissant s’habiller et s’exprimer comme il le souhaitait. Mais tout va basculer lorsqu’il découvre qu’il lui faudra porter une jupe. Liv n’a aucune envie de se plier à la politique stricte de son école concernant l’uniforme, mais il n’est pas encore prêt non plus à partager son secret, il lance alors l’Opération Pantalon, une campagne qui vise à permettre aux filles de porter un pantalon. Si tout le monde pense qu’il est une fille, eh bien, il fera semblant…pour le moment. Pendant cette campagne, Liv va être victime de harcèlement scolaire, d’un deuil familial et des remarques désagréables du proviseur. Après s’être fait jeter par son meilleur ami, Liv va devoir réapprendre à faire confiance. Trouvera-t-il le courage de partager son secret, et de dire à sa famille et à ses amis qui il est vraiment ? Opération Pantalon est un livre plein d’humour et de tendresse qui parle d’amitié et de comment rester fidèle à soi-même.

 
Mon avis :

Me voilà lancée dans une histoire un peu particulière, car notre narrateur, Liv, est un garçon transgenre.
Je pense que ce livre était l’idéal pour débuter dans ce genre peu habituel de lecture, car il s’adresse à de jeunes lecteurs.
J’appréhendais un peu, car j’avais peur de ne pas réussir à « comprendre » Liv du fait de ne pas pouvoir me mettre à sa place, et du coup de ne pas réussir à m’intégrer dans le récit mais tout s’est très bien passé.

J’ai vraiment aimé ce livre car il est d’abord destiné aux jeunes (à partir de 9 ans) mais pas que, et il délivre à ses lecteurs de nombreux messages.
Le plus important c’est qu’il ne faut pas juger sur les apparences et qu’il faut être tolérant.
Ce livre aborde des thèmes forts : le transgenre, l’homosexualité, le harcèlement scolaire.

Malgré les thèmes abordés, le livre reste très simple à lire et les pages se tournent toutes seules car la plume de l’auteure est très légère.

Le personnage de Liv m’a beaucoup ému car il n’a pas une vie facile entre sa vie de famille et sa condition. Ce sont des choses qu’il accepte très bien et qui sont normales pour lui, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, et il doit quotidiennement affronter le regard des autres et leurs remarques. Heureusement, il va faire des rencontres qui vont le rendre plus fort pour affronter tout ça, et le plus important c’est qu’il a une famille très compréhensive qui va le soutenir.

Bref, j’ai passé un très agréable moment grâce à Liv et la plume de Cat Clarke. C’est un beau message de jugement et de tolérance que je conseille à tout le monde.
 
" Tu avais raison hier soir.
Quand tu as dit qu'il n'y avait aucune honte à avoir.
On ne devrait jamais avoir honte d'être soi-même."

lundi 24 avril 2017

Emmy & Oliver - Robin Benway

Titre : Emmy & Oliver

Auteur : Robin Benway
 
Genre : Jeunesse / Romance
 
Editions : Nathan
 
Date de sortie : 13/04/2017
 
Nombre de pages : 437
 
Prix : 15,95 € (papier)








Synopsis :

Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler. Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant, au moment de le revoir, le doute l’étreint : que reste-t-il de leur amitié après une si longue absence ? Emmy tente alors de retrouver sa place dans le cœur d’Oliver.
 

Mon avis :

J’aime toujours lire des livres de chez Nathan car malgré le fait que ce sont des lectures jeunesse, ils sont souvent porteurs de messages forts.
Ces messages délivrés prennent encore plus de sens lorsque ces lecteurs sont adultes, ils comprennent vraiment les sous-entendus et ont plus de recul sur la vie en général.

Ici les thèmes abordés dans ce livre sont les parents divorcés et leurs disputes. Dans cette histoire, c’est même poussé à l’extrême avec l’enlèvement d’un enfant par l’un des parents…

L’histoire nous est racontée par Emmy. Elle nous explique que son meilleur ami a été enlevé, quand ils avaient 7 ans, par son père alors que ses parents étaient en train de divorcer, et que la mère allait avoir la garde exclusive de l’enfant : Oliver.

Emmy nous raconte tout ce qui s’est passé à la disparition d’Oliver : les enquêtes de police, les journalistes, la mère d’Oliver qui passait des soirées chez Emmy à pleurer dans les bras de sa mère. Bref, un quotidien pas très drôle pour un enfant. Et puis ce qui en a découlé : des parents trop protecteurs.

Et puis, 10 ans après, Oliver refait surface. On va suivre ce qui lui est arrivé, ce qu’il ressent, le tout par les yeux d’Emmy, notre narratrice.
Dans ce récit on comprend que les proches d’Oliver, amis et famille, ont continué de grandir et vieillir alors que dans les esprits tout est resté figé dans l’attente de son retour. Alors quand il revient, pour Emmy, c’est comme s’il était parti la veille…

Quand Oliver est « parti », il avait dit dans la même journée qu’il était amoureux de Emmy, comme on peut être amoureux à 7 ans... On se demande s’ils vont retrouver leur complicité.
On essaye également de comprendre ce qu’il a pu ressentir pendant toutes ces années et ce qu’il ressent maintenant, et ce n’est pas forcément toujours ce qu’on croit…
J’ai trouvé très intéressant le fait de raconter cette histoire par les yeux de Emmy car elle va essayer de décrypter les sentiments de Oliver. C’est du coup, beaucoup mieux que si on était dans sa tête à lui car sinon il y aurait moins d’action et de dialogue je pense.

Bref, un roman très fort, qui est à la fois doux et émouvant. J’ai beaucoup aimé la plume de Robin Benway, j’ai hâte de découvrir ses autres livres.

 
« Avant l’enlèvement, quand je me jetais dans les bras de mon père à son retour du travail, il disait : « Ni le temps, ni l’absence ne changent rien quand on s’aime » et il m’embrassait bruyamment sur les deux joues. Après, il a arrêté de le dire (même s’il me serrait plus fort qu’avant), et j’ai compris que ça n’était pas vrai. Pas du tout. »

dimanche 9 avril 2017

Cité 19, tome 1 - Stéphane Michaka

Titre : Cité 19, tome 1

Auteur : Stéphane Michaka

Genre : Jeunesse / Historique / Science-fiction
 
Editions : Pocket Jeunesse
 
Date de sortie : 15/10/2015
 
Nombre de pages : 349
 
Prix : 16,90 € (papier) ou 11,99 € (numérique)




Synopsis :

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l'a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifier le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu'il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d'un inquiétant personnage. Elle suit l'homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c'est le début d'une série d'aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l'Histoire.

 
Mon avis :

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre quand j’ai commencé ce livre, le résumé était accrocheur du coup je me suis lancée !

Au début, j’avais un peu de mal avec Faustine, elle traîne avec des gens peu fréquentables, et finit même par devenir pire qu’eux.
Après s’être rendu compte qu’elle n’était pas sur la bonne voie, elle s’oriente différemment et se fait de nouveaux amis un peu mieux.
Mais c’est à ce moment-là que tout a basculé.
Faustine a appris la mort de son père. Lorsqu’elle s’est rendu à la morgue pour identifier le corps, elle ne l’a pas reconnu…et quelques jours après elle se retrouvait plongé dans le Paris du XIXème siècle…

Faustine adore cette période de l’histoire. Moi j’ai un peu de mal lorsqu’un récit se passe dans le passé, mais là, elle a su me transmettre sa passion pour cette époque. D’autant plus, que sa vie dans le XIXème siècle est assez mouvementée car, elle est amenée à devoir résoudre des enquêtes criminelles !

Quand la période « présent » fût passée, j’ai bien aimé Faustine, c’est comme si le monde actuel n’était vraiment pas fait pour elle.
Et les enquêtes ont amené un peu de piquant à l’histoire.

Et ce n’est rien comparé au rebondissement numéro 1 de l’histoire : quand on apprend comment Faustine a pu être transportée dans la passé !!

Bref, un monde du XIXème siècle riche en détails et en émotions, on a vraiment l’impression d’y être. J’ai adoré ! Le tout avec des rebondissements énormes, qui fait qu’on ne s’ennuie jamais, les pages se tournent toutes seules et très rapidement !

Bravo à Stéphane Michaka et merci pour ce voyage, j’ai hâte de me plonger dans la suite !
 
 
"Je suis où là?
Elle n'osait pas dire : quand?
Etait-ce une reconstitution? Elle n'en avait jamais vu d'aussi parfaite. Les habits, les étoffes, les agrafes sur les cheveux des bambins: tout avait l'air vrai, même pour un œil exercé comme le sien.
Elle guettait le détail incongru, jean, smartphone, ou pétarade de scooter. Mais rien ne venait perturber ce tableau. L'illusion était complète."
 
 

mardi 4 avril 2017

Défi PKJ Mars 2017


1.      Lire un livre avec du violet sur la couverture.

 
2.     Livre un livre PKJ.
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

 
3.     Lire un livre où l'histoire est racontée à la première personne du singulier et le narrateur est de sexe masculin.
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka (Faustine-Faustin)

 
4.     Le titre de votre lecture est identique au titre en version originale.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

 
5.     Parler du #DéfiPKJ sur les réseaux sociaux.
Ouiiiiii :-D

 
6.     Un personnage de votre lecture a/a eu une déception amoureuse.
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer

 
7.     Lire un livre d'un auteur déjà lu, sans qu'il s'agisse d'une suite de série.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

 
8.     Quelqu'un vous a recommandé votre lecture.
La Faucheuse de Neal Shusterman


9.     Partager son avis sur un livre PKJ avec PKJ sur les réseaux sociaux.
Chroniques Lunaires, tome 3 Cress de Marissa Meyer


10.  Un personnage de votre lecture est un blogueur/youtuber.
 

11.   Il y a du noir et du blanc sur la couverture de votre livre.
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

 
12.  On parle de l'heure qu'il est dans votre lecture en cours.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

 
13.  Vous croisez une belle déclaration d'amour.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko (mère/fille)

 
14.  Les auteur et traducteur du livre que vous lisez sont des femmes.


15.  L'histoire se déroule au printemps (au moins partiellement).
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka (début juin)

 
16.  Le titre fait 5 mots.


17.  Quelque chose d'irlandais: un personnage, l'auteur, un prénom, l'histoire qui se passe en Irlande...
 

18.  Un personnage ou l'auteur a les mêmes initiales que vous.
 

19.  Le héros/l'héroïne mène une enquête.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko (histoire de post-it…)
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

 
20.  Lire un livre qui a plus de 45 chapitres.
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

 
21.  La couverture de la version française de votre lecture est différente de la version originale.
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer

 
22.  Lire dans son lit.
Oui régulièrement (moins l’hiver que l’été mais de temps en temps quand même…moins l’hiver car je préfère lire près du feu :-D)

 
23.  Lire un livre paru pour la première fois en 2017.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko
La Faucheuse de Neal Shusterman

 
24.  Commencer un nouveau livre aussitôt le précédent terminé.
J’enchaine toujours les livres… (bookaddict mais je me soigne…ou pas !!)

 
25.  Il n'y a pas la lettre 'i' dans le titre.
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer/ si on ne tient compte que de « Levana » ça fonctionne (on ne demande pas le titre de la saga :-D)
La Faucheuse de Neal Shusterman

 
26.  Le titre de votre lecture est traduit mot à mot de l'original.
Chroniques Lunaires, tome 3.5 Levana de Marissa Meyer

 
27.  Lire un one shot (tome unique).
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

 

28.  Lire un livre qui se déroule dans un endroit où vous avez déjà été.
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko (Paris)
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka (Paris)

 
29.  Les personnages regardent la télévision.
Un film sur ordi ? Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

 
30.  Votre lecture en cours évoque une chanson ; vous l'écoutez.

 

 

TOTAL = 23/30

 

 

 
 

Chroniques Lunaires, tome 3.5: Levana

Titre : Chroniques Lunaires, tome 3 Cress


Auteur : Marissa Meyer


Genre : Jeunesse / Science-Fiction


Editions : Pocket Jeunesse


Date de sortie : 16/10/2014


Nombre de pages : 658


Prix : 18,90 € (papier) ou 13,99 € (numérique)



Synopsis :

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l'enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher...


Mon avis :

Lorsque j’ai terminé Cress, comme je l’avais beaucoup aimé, j’avais eu envie de continuer la série, et le tome suivant était ce hors-série concernant Levana.

J’avais vraiment très envie d’en savoir plus sur cette mystérieuse et cruelle reine.
Mon ressenti ? Waouh, je ne m’attendais pas du tout à ça en lisant ce livre.
Je m’attendais à suivre le quotidien de Levana et d’en apprendre plus sur ses manigances envers la Terre.
Mais pas du tout, on suit Levana lorsqu’elle est adolescente et un peu plus tard.

J’ai été très étonnée de découvrir que ce personnage pouvait susciter de la compassion. J’ai découvert en Levana, une jeune fille un peu paumée, qui est devenu cruelle par la force des choses : à cause du mode de vie Lunaire, du comportement de son entourage proche, et de ses déboires. Certes, ça n’excuse rien mais ça nous aide à la comprendre.
Avant de commencer ce livre, je pensais avoir de l’étrangler tout le long de l’histoire mais en fait, elle me faisait juste de la peine…

Mais on apprend également plus de chose sur le présent de la série et comment tout est arrivé : son ascension sur le trône, la mort supposé de Cinder…

J’ai vraiment apprécié ce tome supplémentaire et ça me donne encore plus envie de me lancer dans l’ultime tome : Winter.

Bref, ce tome n’est pas obligatoire dans la lecture de la série puisque c’est un « hors-série » mais je le recommande fortement, tout d’abord car il est vraiment intéressant et ensuite car ça aide beaucoup à comprendre le fonctionnement des Lunaires et de Levana.