mercredi 6 novembre 2019

La Sirène - Kiera Cass


Titre : La Sirène 

Auteur : Kiera Cass

Genre : Romance / Fantastique

Editions : Collection R

Date de sortie : 22/09/2016

Prix : 17,90 €

Nombre de pages : 342
 
 
 
 
 
Résumé :
 
Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?
 
 
Mon avis :
 
Ça faisait un petit moment que j’avais ce livre dans ma PAL (=Pile à Lire), depuis sa sortie en fait, et je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas pris avant, car quand je l’ai acheté c’était parce que j’avais déjà lu (et relu) la série « La Sélection » de l’auteure, Kiera Cass, et je l’adore.
 
Mais c’est finalement chose faite, grâce au Pumpkin Autumn Challenge et son thème « les os/eaux de Davy Jones ».
 
Dès les premières pages, on est vite pris dans l’histoire, où on nous explique comment Kahlen est devenue une sirène.
Puis, finalement, je me suis vite posée des questions sur l’histoire, car je me demandais où elle allait me mener… Je me disais que toute cette histoire ne pouvait pas tourner simplement autour d’une histoire d’amour. J’avais peur de tourner en rond, de trouver les pages longues…
 
C’est un petit peu ce qu’il s’est passé malheureusement. Même si c’était beau, je me suis un peu ennuyée.
Quand je dis que c’était beau, c’est parce qu’on y trouve une belle histoire d’amour, oui, mais aussi, et surtout, une très belle histoire d’amitié.
Une belle histoire d’amitié entre Kahlen et ses « sœurs » sirènes, qui vont tout faire pour essayer de comprendre Kahlen et essayer de l’aider du mieux qu’elles peuvent.
 
Bon point supplémentaire, quand même, pour l’univers des sirènes, qui est malgré tout très présent et bien exploité.
 
Bref, en fait si je dois retenir quelque chose de cette histoire, c’est tout sauf l’histoire d’amour qui est censée être le point central de ce récit et qu’on nous vend dans le résumé.
 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire