samedi 25 novembre 2017

La vie compliquée de Léa Olivier, tome 1 Perdue - Catherine Girard-Audet


Titre : La vie compliquée de Léa Olivier, tome 1 Perdue

Auteur : Catherine Girard-Audet

Genre : Jeunesse / Bande-dessinée

Editions : Kennes

Date de sortie : 22/10/2014

Nombre de pages : 46

Prix : 3,95 € (papier)
 
 
 
 
 
 
Synopsis :
 
Ce premier tome de « La Vie compliquée de Léa Olivier » nous emmène à Montréal, en compagnie de Léa, 14 ans, qui vient tout juste d’y emménager avec ses parents. Séparée de sa meilleure amie Marilou et de son amoureux Thomas, elle peine un peu à se faire à son nouvel environnement. Il faut dire qu’entre les maladresses de Thomas, pas très doué pour les relations à distance, les filles du lycée qui la prennent de haut et son frère Félix qui joue les beaux gosses, Léa se sent parfois un peu seule. Heureusement, il y a Marilou, à qui elle raconte tout, par mail et par chat. Laquelle la tient au courant de la vie de leur village, des faits et gestes de Thomas et des aléas de sa vie amoureuse...
 
 
Mon avis :
 
J’aime bien lire des BD de temps en temps pour varier les plaisirs.
Ici on retrouve le côté jeunesse que j’aime bien mais version illustré.
 
Ce que j’ai aimé dans l’histoire c’est le côté « simple » des tracas quotidiens des adolescents. On suit la vie de Léa qui vient de quitter tout ce qu’elle connaît : sa ville, ses amis, son amoureux pour une ville nouvelle pour elle : Montréal.
Elle va donc raconter comment se passe son quotidien, comment elle va vivre la séparation avec ses amis et son amoureux.
 
On va également la suivre dans les rues de Montréal et découvrir la ville avec elle.
J’ai bien aimé découvrir la ville, les dessins sont vraiment jolis.
 
Ce qui m’a donné un peu de mal pendant ma lecture, mais que j’ai aimé, ce sont les expressions Canadiennes. Heureusement il y a un lexique !!
 
Bref, j’ai passé un agréable moment dans la vie compliquée de Léa Olivier, à apprendre des mots canadiens et à me rappeler comment j’étais à son âge.
 
Une BD vraiment bien pour les adolescents.
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire